La star et comédien de « SCTV », Joe Flaherty, est décédé à 82 ans

TORONTO — Le comédien Joe Flaherty, membre fondateur de la série de sketchs canadiens bien-aimée « SCTV », est décédé. Il avait 82 ans.

Sa fille Gudrun a déclaré mardi que Flaherty était décédé lundi des suites d'une brève maladie.

Flaherty, né à Pittsburgh, a passé sept ans au Second City à Chicago avant de déménager au nord de la frontière pour aider à établir l'avant-poste du théâtre à Toronto.

Il a ensuite joué aux côtés de John Candy et Catherine O'Hara dans « SCTV », sur une chaîne de télévision fictive connue sous le nom de Second City Television qui regorgeait de bouffons devant et derrière les caméras. Les personnages de Flaherty comprenaient le patron du réseau Guy Caballero et le L'animateur de télévision vampirique, le comte Floyd.

Les anciens camarades du casting comprenaient également Martin Short, Eugene Levy, Dave Thomas et Andrea Martin.

Il a remporté des Emmy Awards en 1982 et 1983 pour son écriture sur « SCTV » et a continué à travailler dans le domaine de la télévision et du cinéma pendant des décennies.

Il a été présenté aux générations suivantes à travers des tournants mémorables en tant que chahuteur moqueur dans le film « Happy Gilmore » de 1996 et en tant que père à l'ancienne dans la comédie télévisée « Freaks and Geeks », diffusée de 1999 à 2000.

« Oh mec. J'ai adoré Joe en grandissant », a déclaré le comédien Adam Sandler sur X. « Mon frère et moi avons toujours ri. Le comte Floyd, Guy Caballero. N'importe quel geste qu'il faisait. »

« Il s'est écrasé en tant que garde-frontière dans Stripes. Cela ne pourrait pas être plus amusant de le voir me chahuter sur le terrain de golf. Le gars le plus gentil que vous puissiez connaître. Génie d'un comédien. Et un vrai amoureux. Combo parfait. Beaucoup d'amour pour ses enfants et merci à Joe pour toute la grandeur qu'il nous a apportée. »

Flaherty entretient des liens profonds avec Toronto, en tant qu'artiste en résidence au Humber College.

« Papa était un homme extraordinaire, connu pour son cœur sans limites et sa passion inébranlable pour les films des années 40 et 50 », a écrit sa fille dans un communiqué mardi. « Le cinéma n'était pas seulement un passe-temps pour lui ; il a profondément influencé sa carrière, en particulier son moment inoubliable avec 'SCTV'. Il a chéri chaque instant passé dans la série, si fier de son succès et si fier de faire partie d'un casting incroyable. »