Vous allez dîner avec un grand groupe ? Apprenez à partager l'addition en société

Imaginons que vous êtes au restaurant avec un groupe d'amis. Vous avez commandé des entrées, peut-être une bouteille de vin pour la table, vous avez tout donné pour le dessert… et puis la facture arrive.

Personne ne propose de payer la note entière. Alors comment gérer l'addition ? La répartir équitablement entre tous les convives ? Et si vous ne preniez qu'une salade alors que votre pote prenait le plat du jour ?

Partager l'addition est un art délicat. Que vous mangiez en famille dans un restaurant coréen de barbecue ou que vous preniez un repas composé de trois plats dans un restaurant chic, il doit y avoir « un sentiment d'égalité dans la façon dont l'addition est divisée » à la fin du repas, explique Kiki Aranita, rédactrice culinaire et ancienne co-chef et propriétaire de Poi Dog, un restaurant hawaïen de Philadelphie.

Elle passe en revue les scénarios courants que vous pouvez rencontrer lorsque vous dînez au restaurant avec un grand groupe – et comment atténuer la gêne en gardant les choses justes et équitables.

Scénario 1 : Je suis arrivé en retard au dîner. Tous les convives ont déjà commandé des boissons et des hors-d'œuvre et sont sur le point de commander leurs plats principaux. Que dois-je faire ?

Lorsque vous êtes prêt à commander, dites à votre serveur que vous souhaitez que votre nourriture et vos boissons soient présentées sur une facture séparée, conseille Aranita. « C'est plus simple à gérer que de devoir diviser une addition en pourcentages compliqués à la fin de la soirée. »

Si vous choisissez de payer des additions séparées, dites-le au serveur au début du repas, et non à la fin. De cette façon, il pourra prendre note des commandes individuelles de chacun. Tous les établissements ne proposent pas cette option, mais cela ne coûte rien de le demander.

Scénario 2 : Tout le monde a commandé de l’alcool sauf moi, et maintenant ils veulent partager l’addition de manière équitable !

« Il faut s'exprimer, conseille Aranita. Il suffit de dire : « Salut les gars, je n'ai pas bu ». En général, cela suffit à tout le monde pour réorganiser la facture et la rendre plus équitable. Les problèmes ne surviennent que lorsque vous ne vous exprimez pas. »

Si vous commandez des cocktails à 20 $ à répétition, pensez aux personnes de votre groupe qui n'ont pas commandé autant que vous. Lorsque l'addition arrive, « prenez peut-être une plus grosse part du pourboire » pour compenser vos consommations, conseille Aranita.

Scénario 3 : Nous sommes un groupe de six personnes. Puis-je demander au serveur de partager l'addition en six ?

De nombreux restaurants disposent désormais de systèmes de point de vente mis à jour qui permettent aux serveurs de diviser l'addition de multiples façons, explique Aranita. Mais cela ne signifie pas toujours que vous devez leur demander de le faire.

Aranita, qui a également été barmaid et serveuse, recommande un maximum de deux à quatre cartes de crédit. Les serveurs « ont déjà assez à gérer » lorsqu'ils travaillent avec un grand groupe, surtout lors d'une soirée chargée. Et utiliser plusieurs cartes avec différents pourcentages de pourboire n'est pas idéal.

« Si vous êtes six personnes, il suffit de déposer deux cartes de crédit » et de vous envoyer mutuellement par Venmo ce que vous devez, dit-elle. Cette approche fonctionne également très bien pour la personne de votre groupe qui est obsédée par l'accumulation de points de carte de crédit.

Scénario 4 : C'est mon anniversaire. Mes amis devraient payer mon repas, n'est-ce pas ?

Dans la culture américaine, on suppose que si vos amis vous invitent à dîner pour votre anniversaire, ils paieront votre repas. Mais ce n'est pas toujours le cas, explique Aranita.

Si vous organisez vous-même votre dîner d'anniversaire, ne vous attendez pas à ce que les gens paient pour vous, dit-elle. Vous avez choisi le restaurant et invité vos amis selon vos conditions. Dans ce cas, posez donc votre carte à la fin du repas. Vos compagnons de table peuvent payer votre addition, mais s'ils ne le font pas, « ce n'est pas grave. Vous dites : « Je peux fêter mon anniversaire et aussi payer pour moi ». »

Scénario 5 : C'est la première fois que mes amis vont dans mon restaurant préféré. Je vais commander un apéritif qui, je pense, plaira à tout le monde à la table. Nous allons tous partager le coût de cette entrée, n'est-ce pas ?

Il est facile de se laisser emporter par le menu de son restaurant préféré, mais ne présumez pas que vos convives partagent le même enthousiasme pour les rondelles d'oignon frites deux fois. « Vous devez obtenir leur consentement au début du repas. Dites-leur : « Hé, est-ce que ça te dérange si je commande des hors-d'œuvre pour la table ? » », explique Aranita. Si vous avez oublié de poser cette question, partez du principe que vous allez payer la commande.


Apple PodcastsSpotifynewsletter