Que regarder avec vos enfants : « IF », « Back to Black » et plus

Un fantasme poignant sur la perte et le pouvoir de l'imagination.

« IF » est un film fantastique animé et live-action mettant en vedette Ryan Reynolds qui explore l'idée de ce qui arrive à nos amis imaginaires oubliés (IF). Cela peut paraître un peu triste, et c'est effectivement le cas : après avoir perdu le lien avec leurs enfants à mesure qu'ils grandissent, les FI finissent par vivre dans une maison de retraite, apathiques et abandonnés. Il est également triste – mais traité avec douceur à travers un montage (un peu comme « Up ») – que la mère bien-aimée de la protagoniste Bea (Cailey Fleming), âgée de 12 ans, soit décédée, et maintenant son père au bon caractère (scénariste-réalisateur) John Krasinski) est à l'hôpital. Mais Bea est distraite de ses inquiétudes en s'occupant d'un travail utile (aider les FI) et apprend que l'accès à de la musique, des odeurs, des images et des goûts familiers peut la ramener à un souvenir ou à un sentiment heureux et l'aider à calmer des émotions anxieuses ou accablantes. Seuls les enfants très jeunes ou sensibles sont susceptibles d'être bouleversés par de légères frayeurs, comme un personnage surgissant de nulle part ou un voisin effrayant qui entre dans le couloir la nuit. Et même si un autre personnage clé, Blue (exprimé par Steve Carell), est un monstre violet géant, les téléspectateurs comprendront rapidement qu'il est aussi câlin et non menaçant qu'un gros animal en peluche. Le langage doux inclut « les fesses », « l’enfer » et « bon Dieu ! » Tous les personnages, vivants et imaginaires, démontrent des traits positifs et les thèmes sont clairs comme la curiosité, la compassion et le travail d'équipe. (104 minutes)