Peut on aller a Londres sans passeport ?

La question du passeport: un frein au voyage impromptu à Londres ?

Arrivera-t-il un jour où l’on franchira les frontières avec la même aisance qu’on franchit les portes d’une épicerie du coin ? Se peut-il qu’un jour on puisse dire : « Tiens ! J’ai envie de prendre le thé à Londres », sauter dans l’Eurostar et aller savourer un Earl Grey en quelques heures sans autres entraves qu’un ticket de train? L’un des principaux obstacles à ce rêve un peu fou est la nécessité d’avoir un passeport valide.

La situation actuelle pour les citoyens européens

Si vous êtes citoyen de l’Union européenne, de l’espace économique européen ou de la Suisse, la réponse est simple : oui, vous pouvez voyager à Londres sans passeport. Vos cartes d’identité nationales seront suffisantes pour entrer et sortir du pays. Mais après le Brexit, la donne a changé. A partir du 1er octobre 2021, vous ne pourrez plus entrer au Royaume-Uni en utilisant uniquement votre carte nationale d’identité, sauf dans certaines situations spécifiques.

Les exceptions à la règle

Certaines exceptions permettent l’entrée au Royaume-Uni sans passeport, du moins pour l’instant. Par exemple, si vous êtes un individu ayant des droits de résidence en vertu de l’accord de retrait Brexit.

Les détenteurs de cartes d’identité pour des voyages pré-réservés organisés par un groupe scolaire reconnu, de cartes d’identité nationales délivrées dans le cadre de l’accord de retrait Brexit, ainsi que les détenteurs de cartes d’identité avec des droits de résidence en vertu de la loi sur l’immigration de 1971 peuvent également entrer au Royaume-Uni sans passeport.

Le cas des non-européens

Pour les non-européens, les choses sont nettement plus compliquées. L’entrée au Royaume-Uni requiert généralement un passeport en cours de validité et éventuellement un visa dépendant du pays d’origine et de la durée du séjour.

Un pas en avant, deux pas en arrière

La perspective du voyage à Londres sur un coup de tête semble de plus en plus lointaine. Dans un monde de plus en plus interconnecté, il est quelque peu ironique que la mobilité des personnes soit si restreinte. Mais ne désespérez pas. Qui sait ? Peut-être les règlements migratoires vont-ils un jour évoluer pour refléter notre envie commune de découvrir les mondes qui nous entourent.

Pour l’instant, la réalité est là : partir à Londres sans passeport est de plus en plus complexe. Une chose est sure, avant d’aller déguster votre lunch au bord de la Tamise, gardez un œil sur les dernières mises à jour des formalités d’entrée. Comme le proverbe le dit si bien, « un homme averti en vaut deux ».