Comment aller à Londres pas cher ?

Le défi de la traversée : astuces pour s’envoler sans se ruiner

Imaginez-vous flânant dans les rues colorées de Notting Hill, admirant les trésors historiques de la Tour de Londres ou encore sirotant un exquis café typiquement anglais dans un quartier branché. Tout cela sans se ruiner, oui cela est possible. Discrètement, les compagnies aériennes low-cost sont passées maîtres dans l’art de l’évasion à bas coût vers Londres. Des compagnies comme EasyJet et Ryanair proposent des vols à partir de 20 € pour nos petits budgets.

Mais attention, ne tombons pas dans le piège des fausse économies. Les vols à bas prix cachent souvent des frais additionnels comme le transport de bagages. De plus, ces vols atterrissent généralement dans des aéroports en périphérie, entraînant des frais supplémentaires pour atteindre le centre de Londres. Ainsi, avant de craquer pour un billet d’avion pas cher, prenez toujours le temps de vérifier les coûts totaux.

Le charme du chemin de fer : la piste de l’Eurostar

Si le voyage en avion ne vous séduit pas, pourquoi ne pas choisir le chemin de fer ? L’Eurostar est une alternative de choix. Avec des départs réguliers de Paris, Bruxelles ou Amsterdam vers le centre de Londres, c’est une solution à la fois pratique, écologique et confortable.

C’est vrai, les tarifs peuvent sembler plus élevés. Cependant, les billets de train peuvent devenir aussi compétitifs que l’avion pour une réservation effectuée bien à l’avance. Astuce de pro : l’Eurostar propose régulièrement des promotions via son programme « Snap » sur des trajets de dernière minute.

Au rythme du bateau : embarquez avec la ferraille

Pour ceux qui ont du temps à tuer, le voyage en ferry est une expérience à part entière. Des transporteurs comme DFDS ou P&O proposent des traversées régulières vers l’Angleterre à des prix compétitifs. Les ports de Calais et de Dunkerque, notamment, sont les plus fréquentés.

Et bonne nouvelle pour les amoureux des voitures : le ferry est sans conteste la méthode la plus économique pour transporter un véhicule à Londres. De plus, pendant la traversée, qui dure environ deux heures, on peut profiter des commerces, des restaurants et des vues panoramiques offerts par le ferry.

L’hébergement : dormir au cœur de Londres sans alléger son porte-monnaie

Une fois à Londres, il faut bien se loger. Pour économiser, viser des auberges de jeunesse, des Bed & Breakfast ou même Airbnb peuvent être une bonne idée. Mais la vraie astuce est d’éviter le centre de Londres. Les quartiers en périphérie comme Brixton, Clapham et Hackney offrent un bon rapport qualité-prix tout en restant bien desservis par les transports en commun.

Pour les plus audacieux, des services de logement gratuits sont disponibles. Couchsurfing, par exemple, permet de loger chez l’habitant. C’est une option qui demande une petite dose d’aventure, mais qui s’avère être une belle expérience humaine.

Se déplacer en ville : optez pour une carte Oyster ou l’application Citymapper

Enfin, une fois à Londres, pour se déplacer pas cher, optez pour la carte Oyster. C’est une carte de transport rechargeable qui offre des tarifs réduits sur tous les transports en commun de Londres. Une autre option encore plus économique est de se déplacer à pied ou à vélo. Avec l’application Citymapper, impossible de se perdre. Elle vous guide à travers la ville en proposant les itinéraires les plus rapides, que ce soit à pied, en vélo ou en transports en commun.

Voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour un voyage à Londres pas cher. N’oubliez pas, le secret est de bien préparer votre voyage à l’avance, de rester flexible et d’être toujours à l’affût des bonnes affaires. Bon voyage et à bientôt à Londres !