La Royal Air Force 1939-1945
par Philippe Rouyer

DOCTORAT SANS THÈSE, DOCTORAT FOUTAISE
Annuaires en ligne Bases de données Dictionnaires Encyclopédies Méthodologie Moteurs spécialisés Vie pratique
Les Américains en Angleterre

Hommage à tous les personnels de l'USAAF, le livre est aussi un hommage aux Britanniques. Sans la résistance farouche de tout un peuple, son esprit d'abnégation, son civisme, d'où les bombardiers américains auraient-ils pu décoller ?
Même si j'ai traduit les textes de Wally, et rédigé d'abondants commentaires, ce livre reste avant tout celui de Wally Hoffman. Et nombreux sont ceux qui nous ont aidés, d'Amérique, mais aussi du Royaume-Uni, envoyant photographies et témoignages, forgeant une belle chaîne d'amitié sur le Web. Wally Hoffman et Thomas J. Maxwell que j'avais rapprochés, ont eu les premiers l'idée de ce livre. La gestation a été longue, mais enthousiasmante, car chaque jour amenait de nouveaux contacts. Il a été plus difficile de passer à l'édition, car les lois du marché sont impitoyables.
De son adolescence, dans une petite ferme de l'état de Washington, jusqu'à Polebrook en Angleterre.. A travers les récits de Wally Hoffman, c'est l'histoire de toute une génération, celle des enfants de la Dépression. Ils ont fait une guerre dont ils n'étaient pas responsables et, leur tâche accomplie, ont tout simplement repris le cours de leurs activités.Pour la plupart, il n'ont pas laissé leur nom dans l'histoire. Ils ont acompli des actes héroïques, dont personne ne parlera jamais. Et pour tous ceux qui sont morts au combat, combien ont disparu à l'entraînement ou parfois lors d'accidents stupides qui auraient pu mille fois être évités.

 

60 ans parès, Wally se souvient. Des combats, mais aussi de la vie quotidienne à Polebrook, du 351st BG, de Clark Gable, des permissions à Londres, de Noël 44... C'est en Angleterre pendant la guerre qu'il a rencontré une native de Manchester, qui allait devenir sa femme.

La Guerre à 30 000 pieds , par Wally Hoffman et Philippe Rouyer.- Ysec Editions, 2008.- 192 p., environ 200 ill. - ISBN 9782846731096



" This is it ! : les lettres de Bill Goodman, navigateur, 8th Air Force ", traduites et commentées en français par Philippe Rouyer,- Louviers : Ysec Éditions, 2004.- 159 p. : ill. ; 27 cm.
ISBN 2-84673-039-3; Prix : 24 €.

En librairie et chez Ysec Éditions , BP 405, 27404 Louviers
http://www.ysec.fr

En 1941, Bill Goodman travaillait comme photographe au Birmigham News. Au lendemain de l'attaque de Peal Harbor, il décide de s'engager dans l'amée, espérant "couvrir" la guerre comme reporter ... Il se retrouve navigateur au 381st Bomb Group, stationné à Ridgewell. A l'origine, son récit, présenté sous forme de lettres à l'intention de sa famille, n'était pas destiné à être publié.
L'équipage de "This is it"
( collection D. Hutchens)
AVIS DE RECHERCHE
Le mémorial de la Seconde guerre mondiale pour la Haute-Savoie recherche des renseignements concernant :

HERITIER François (mort en 1944)

Il est soldat dans l’Armée de l’Air et il est porté disparu le 7 juin 1944 (archives municipales de Thonon-les-Bains, 4 H 5).Son nom est mentionné sur le monument aux morts de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie).

Mais il n’y a rien d’autre en mairie, ni aux Archives nationales de Caen. Un courrier du Service historique des armées en date du 20 mars 2007 précise que « le département de l’Armée de l’air ne conserve aucun élément d’information concernant le soldat François Héritier…Le registre du personnel de l’Armée de l’air mort en opérations de 1942 à 1961, document réalisé par la direction du commissariat de l’Armée de l’air et conservé dans nos collections sous la cote 1 mi 28, a été étudié pour toutes les zones d’engagement, sans succès. »

Il serait encore possible que François Héritier se soit engagé dans la R.A.F. et qu’il ait participé aux combats aériens liés au débarquement de Normandie. Nous cherchons date et lieu de naissance surtout.
Contacter : michel germain

GUY BOURREAU

Le neveu du Sergent GUY BOURREAU, Radio de l' équipage du Lt JOUMAS ,Halifax NA 547 code H7, disparu le 21/02/1945 après un raid sur WORMS, recherche toutes informations, documents et photos (en particulier la photo de l'équipage. Merci de transmettre à piscine.goelys@wanadoo.fr
Sgt Guy BOURREAU's nephew is looking for information, documents and photographs related to his uncle and the crew of Halifax NA 547, Groupe Guyenne, lost on Feb. 21st; 1945 returning from Worms.
The captain of the ship was Lieutenant Joumas
Thank you for writing to piscine.goelys@wanadoo.fr

Généralités
On trouvera sur Pilotlist l'exposé, en termes simples des principes du vol, la réponse aux questions que l'on peut se poser en lisant ces mémoires
Pilot Friend : un site pour les pilotes, très didactique, avec des exposés sur l'histoire de la technique, des origines à nos jours.
Beginners Guide to Aerodynamics : un document très pédagogique de la NASA, destiné en principe aux jeunes, que les plus vieux peuvent utiliser avec profit.
Advanced Topics in Aerodynamics : un cours en ligne, nettement plus complexe.
Voir aussi Terminology and Abbeviations of the Army Air Forces (dictionnaire de sigles, plus de 500 entrées).
British Aircrafts of WWII ; encyclopédie en ligne avec photos et caractéristiques de tous les avions britanniques. Compilation bien faite qui ne remplace pas des monographies spécialisées, mais il est commode de l'avoir sous la main.

Aircraft Engine Historical Society : pour mieux comprendre certains passages liés aux moteurs. Un site d'historiens qui restaurent, recherchent, et rassemblent de la documentation sur les moteurs à pistons. On trouvera des informations techiques, des schéma, des récits, des articles en ligne.
Aeronautics in Theory and Experiment : la deuxième édition (1920) de cet ouvrage assez ardu rend compte de l'étendue des connaissances à la fin de la Première guerre. On mesure aussi les progrès réalisés entre 1920 et 1940 (Million Book Project). Format DjVu : il faut obligatoirement décharger le plug-in

Aviation Museums Directory : où l'on constate qu'il y presque autant de musées de l'aviation dans les Iles Britanniques qu'aux Etats-Unis (mais ils sont nettement plus petits...)
Bases aériennes et aérodromes en Angleterre : bibliographie par Antoine Capet, professeur des Universités. Plus de 20 pages de références bibliographiques. Ce travail n'est qu'un petit extrait d'un travail monumental, actuellement non publié.
UK Airfiels and Control Towers : un inventaire des tours de contrôle de tous les terrains, avec le type de tour, l'historique, des photographies.
Cartes des bases de la RAF en Ulster sur Second World War in Northern Ireland.
Pat Rooney, Wartime Cartoonist : quelques dessins de Pat Rooney, un caricaturiste qui parcourait les bases de la RAF. Nous sommes quelques-uns de part et d'autre de la Manche à rechercher des informations sur ce dessinateur..
Air of Authority : A History of RAF Organisation. Tout y est, la liste des unités, l'organisation de la RAF, le marquage des avions, les grades, les écoles de formation, les noms des chefs d'unité...des origines à nos jours, très régulièrement mis à jour.
The Air War présentant assez peu de documents primaires, The Air War n'aurait pas sa place sur UK-US, s'il n'offrait un répertoire à première vue exhaustif, de toutes les bases aériennes et aérodromes d'Angleterre.
Signals Collection
 : fondation sans but lucratif (Pays Bas).Objectif : Collectionner tout le matériel de communication et de détection des Alliés entre 1940 et 1945. Nombreuses illustrations, commentaires.
Radionavigation : les systèmes de radionavigation de la RAF
la contribution de la RCAF.

My RCAF Years : un long récit (plus de 50 pages) avec beaucoup de documents, par Mike Spak, de Winnipeg. Instructeur puis pilote de Mosquito, ces pages ont été rédigées en 1997.
Soldes et salaires dans la RAF : overpaid, oversexed and over here, disaient parfois les Anglais agacés par les Américains. Underpaid, undersexed and under us, répondaient ces derniers. S'il y a des choses difficiles à évaluer, le montant de la solde n'est pas une valeur subjective. Et il faut admettre que la solde, dans la Royal Air Force, n'avait rien de royal.
De la même façon (et sans doute y avait-il une relation avec la solde) les grades y étaient attribués avec parcimonie.
Images from the Air War : s'intitule "the largest online archive of images from the Air War 1939-1945", ce qui reste à démontrer. Mais il s'agit d'images inédites, confiées le plus souvent par des particuliers. On échappe ainsi à ces photographies reproduites un peu partout qui n'apportent aucune information complémentaire. Le fonctionnemnet de ces archives est original : accès gratuit avec mot de passe pour les chercheurs, enseignants, éditeur. En revanche, l'exploitation est soumise à des droits (modérés) reversés à la hauteur de 50% aux propriétaires des images. Ceux qui ne seraient ni chercheurs, ni enseignants ou assimilés, ni éditeurs, ni écrivains en puissance (autrement dit pas grand'monde), sont invités à verser une participation (raisonnable) pour avoir accès à la base.
The Aerial Reconnaissance Archives :plus de 5 millions de photographies de reconnaissance aérienne de la Seconde guerre mondiale, bientôt disponibles sur Internet.
Les caméras embarquées : photos d'une "gun camera".
Aeroplanes and Dirigibles of War, de F-A Talbot (1915) : la genèse de l'aviation militaire.
Rosebud's WWI and Early Aviation Image archive : 2780 images d'excellente qualité, décrivant les 20 premières années de l'aviation militaire : certaines expériences connaîtront des applications pratiques au cours de la seconde guerre mondiale.
Radar World : un site extraordinaire de précision, avec des photos, des schémas, des documents d'archive, des liens vers les documents officiels sur les développements du radar dans les années 30 et pendant la guerre en Allemagne, aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Pas étonnant que ce site soit bien documenté : l'auteur Martin Hollmann, est le fils du Dr. Hans Eric Hollmann, le père du radar en Allemagne. Ce site (en Anglais, car après la guerre la famille Hollmann a émigré en Amérique) tord le cou à une légende fort répandue : les Alliés n'auraient pas été au courant des développements du radar en Allemagne à la veille de la guerre. L'auteur fournit les liens vers le texte intégral des 76 brevets déposés aux États-Unis conjointement par son père et Telefunken entre 1930 et 1938 !
L'aviation de guerre 1939-1945 : reproduction de l'édition originale de 1953. Paru dans la collection "Voir et savoir"; cet album de Hergé est un véritable document historique. Ces planches n'apportent rien de neuf à l'histoire de l'aviation militaire. En revanche, elles constituent une interprétation extrêmement révélatrice de la guerre aérienne, huit ans après la victoire alliée.
Les réservoirs auto-obturants : l'équipement de la RAF à la veille de la Bataille d'Angleterre.

The Royal Corps of Signals Museum.
Dans les archives de Aeroplanemonthly : reproduction de textes parus dans des revues des années 1940. Des articles techniques, qui se distinguent précisément de la vulgarisation, souvent approximative. Les avions britanniques : leurs exploits dans la guerre aérienne. Une petite brochure distribuée en France par le Bureau d'information allié, reproduite intégralement. Un discours de propagande qui parfois défie le bon sens.
Le V12 de la victoire : u
ne petite histoire du Rolls-Royce Merlin, par Philippe Rouyer.
La bataille d'Angleterre
 

Battle of Britain : a bibliography : quelques liens vers des textes en ligne (Canadian Forces College)
Batttle of Britain Summer 1940 : on ne trouvera pas là des documents primaires, mais une bibliographie remarquable, qui signale, entre autres, de nombreuses sources américaines (Melrose M. Bryant, Air University Library).
Churchill et la Bataille d'Angleterre : exposition de la National Library of Scotland

La bataille d'Angleterre sur le site de la RAF
L'opinion de Sir Foxley-Norris : un rappel des réalités de la Battle of Britain. Elle n'est pas contenue entre le 12 juillet et le 31 octobre, les pilotes n'étaient pas tous jeunes, n'étaient pas tous officiers, et les acteurs étaient plus nombreux que la tradition ne l'affirme.
350 : les Belges dans la RAF: ils ont apporté une précieuse contribution. Nombreux documents, revues anciennes en fac simile, Manuel du pilote pour le Spitfire et le Hurricane, témoignages. Fichiers video : reportages, enregistrements divers et aussi quelques apparitions de Vera Lyn.
Archives photographiques 1939-1945 de Flight Global : des photos de bonne résolution.
The Battle of Britain ; Quatrième volet de la série Why We Fight de Franck Capra
The Battle of Britain
: un site du souvenir. Passionnant, mais peu de documents primaires, et peu d'informations exploitables dans le cadre de travaux universitaires.

The Battle of Britain Press
: nombreux témoignages des acteurs de la bataille.
Finest Hour. Journal of the Churchill Center : articles en ligne, textes de W. Churchill.
The Battle of Britain Historical Society : le site le plus utile pour une recherche de caractère universitaire.
The Spitfire Society : un site d'enthousiastes, pour l'historien ou le curieux.
Battle of Britain Day by Day un site anniversaire, avec les commentaires des lecteurs, quelques documents primaires. Un gros travail de compilation néanmoins.
Hawker Week-end Jul 2005 : 70e anniversaire du premier vol du Hurricane à Tangmere.
The Decisive Duel : Spitfire vs 109 / David ISBY. - Little, Brown, 2012.- ISBN 978-1408703052 : un livre bien documenté, dont on peut lire des extraits en ligne sur le site de l'auteur.
The Bottle of Britain : le site de la Spitfire Kentish Ale est intéressant en ce que la campagne publicitaire exploite le thème de la nostaligue tout en considérant avec humour le culte que les Britanniques vouent à la Bataille d'Angleterre.

 
Christopher Whitehead.- The Supermarine Spitfire : an operational history
The Battle over Britain : des pages personnelles qui reprennnent les informations contenues dans l'ouvrage "The Battle of Britain" by Richard Townshend Bickers.
Radio 1940 : les nouvelles, jour par jour de la Bataille d'Angleterre (petit logiciel à décharger)
Les Hurricane canadiens de la Bataille d'Angleterre : un article en ligne de Ph. Rouyer sur History4war.

  Eagle Squadrons : les unités de volontaires américains incorporés à la RAF, de septembre 1940 à septembre 1942. Histoire, témoignages, et transcription des rapports d'essais officiels pour les Hurricane et Spitfire
Les avions de la RAF : Boulton Paul Defiant, Hawker Hurricane, Blackburn Skua.
Le Bomber Command
 

Bomber Command Campaign Diary : la liste de toutes les missions depuis 1939, avec les résultats, et des photographies aériennes (pas toujours parfaites, mais il faut reconnaître que ces clichés exigent une très haute définition) sur le site officiel de la RAF.
Bob Baxter Bomber Command
: un site personnel qui abonde en informations factuelles. Photographies, témoignages : Bob Baxter s'efforce de recueillir les souvenirs des survivants du Bomber Command.
Bomber Command Association :
l'association, qui existe depuis 1985, a ouvert un nouveau site. A terme, il s'agira d'une encyclopédie pratiquement exhaustive sur le Bomber Command, avec, en plus des habituels rappels historiques, des témoignages, des exposés à caractère technique.
Bomber Harris Trust : Défense et illustration du Bomber Command. Articles en ligne. Le site est fréquemment mis à jour.
The Development of Royal Air Force Strategic Bombing Doctrine between the Wars / Dr. Scott Robertson.- Air Power Journal, Spring 98.
The Combined Bomber Offensive 1943-1945 : a bibliography (Canadian Forces College). Quelques liens vers des textes accessibles en ligne.
Larry's Bomber Command , devenu Avro Lancaster and Manchester Bomber Archive : site personnel, riche d'informations factuelles et de souvenirs des Anciens. Complète le site de Bob Baxter, à moins que ce ne soit celui de Bob qui complète celui de Larry. On remarque des articles en ligne sur des sujets rarement abordés, comme les bombsights britanniques.
Il Domino dell' aria : La traduction de Dino Ferrari (1942) a l'avantage de rassembler l'édition originale de 1921, la deuxième édition, Probable aspects of future war et un article de 1929, Recapitulation et The War of 19.. (1930) . Ouvrage réédité en 1983, 1991 et 1998, aujourd'hui épuisé, maintenant offert en ligne par l'Air Force Historical Office. Habituellement, il vaut mieux s'en référer à l'édition originale, mais c'est probablement à travers une traduction en Anglais que Lord Trenchard a pris connaissance de la pensée de Giulio Douhet.
Il n'est pas inutile de rappeler l'opinion du Général De Gaulle sur la doctrine de Douhet, exprimée dans sa correspondance (
Charles De Gaulle, Lettres, notes et carnets, 1905-1941). Une fois de plus hélas, il avait raison.
Au lieutenant-colonel (R.) Emile Mayer, 15 octobre 1934
"... Pour dangereux, voire décisifs, que puissent être à tels ou tels moments les bombardements aériens, au nom de quoi devons-nous penser qu'ils abolissent ipso facto toutes les autres formes d'action guerrière ? L'empoisonnement des sources, le feu grégeois, le blocus, etc., ont à d'autres époques pu nourrir des opinions également exclusives. Et cependant ! J'ai combattu au milieu des gens du Nord et du Pas-de-Calais qui voyaient leurs biens détruits ou compromis, leurs familles opprimées, je n'ai pas constaté du tout que ces angoisses ou ce désespoir aient diminué leur valeur guerrière. Pourquoi donc des bombes sur Paris, des massacres à Lyon, des asphyxies à Marseille empêcheraient-ils les troupes de choc de courir vers le terrain de base de l'adversaire pour l'occuper ? "
Au même, 26 août 1935 :
"J'ai lu, mon colonel, avec le plus vif intérêt votre article de la Revue politique et parlementaire sur la doctrine de Douhet et sur la vôtre... C'est vivant, piquant, plein d'idées.Mon humble avis est qu'il y a dans ce que vous dites beaucoup de choses actuellement justes. Mais quoi ? Vit-on jamais un moyen d'action et de destruction nouveau supprimer les
autres ? "

   
Si la théorie du bombardement stratégique est élaborée au cours des années 20, on peut dire que le bombardement aérien nait véritablement avec la Seconde guerre mondiale. Les moyens techniques mis en oeuvre au cours du conflit précédent tiennent en effet de l'artisanat, du bricolage, souvent plus dangereux pour celui qui bombarde que pour la cible. Ainsi, ces dirigeables de la Navy, pourvus d'une nacelle faite du fuselage d'un avion avec son moteur, et dont on imagine la vulnérabilité.
L'illustration, 27 mai 1916, n° 3821, p. 504.

Les Groupes lourds de la France libre : la brochure de l'association.
The Nanton Lancaster Society and Air Museum : beaucoup d'informations factuelles, des photographies, des témoignages sur le Bomber Command et la participation canadienne.
The Butt Report : il n'existe à ce jour aucune édition en ligne du Butt Report, dont les conclusions furent déterminantes pour la suite de l'offensive de bombardement. L'article de Brian Grafton, sur Military History Online, en fait une analyse, pertinente certes, mais qui ne dispense pas de la lecture de l'original..
Propaganda leafets: déversés par les Allemands sur l'Angleterre et par les Anglo-américains sur l'Allemagne. Site de collectionneur qui offre désormais beaucoup de documents et souligne un aspect intéressant de la propagande.
Les Combattants du froid : le vol à haute altitude, par Philippe Rouyer (voir aussi le refroidissement éolien).
Journey's End RAF Spilsby Guidebook 1945 : la brochure d'accueil du 207 Squadron numérisée dans son intégralité.

le blockhaus d'Eperleques (Pas de Calais), site d'assembage et de lancement souterrain des V2, bombardé par les Tall Boys : un site Web maigrichon, avec des images format vignette, mais il faut aller voir sur place. La Coupole d’Helfaut-Wizernes , deuxième site français, transformé en musée : là encore il faut aller voir, car les pages Web sont indigentes.
La destruction des bases de lancement de V3 fut essentiellement l'oeuvre du Bomber Command. On trouvera sur le site Les canons de l'Apocalypse un exposé très technique et bien documenté sur le V3 et le site de Mimoyecques. Nombreux documents, plans et photographies, malheureusement non référencés (certains semblent provenir de l'IWM). La bibliographie mériterait d'être complétés.
460 Squadron RAAF : des documents intéressants et peu courants sur le site du 460 Squadron de la Royal Australian Air Force, incorporé dans le Bomber Command. Des photos de "nose art" sur Lancaster : on constate que les décorations étaient beaucoup plus "sages" que celles de l'USAAF.
Nachtjag Database : les victoires de la chasse allemande sur le Bomber Command, établie à partir de Combat Claims and Casualties de Tony Wood, mais beaucoup plus facile à exploiter.
Les reportages d'Edward Murrow
"Orchestrated Hell" : Edward Murrow accompagne l'équipage d'un Lancaster en mission sur Berlin le 3 décembre 1943.
1. La transcription
2. Le reportage (sur radio days)
3. A Rethorical Analysis par Belyn Rogers (University of Texas, Tyler), un éclairage particulièrement pertinent du reportage de Murrow.
Témoins "privilégiés" du bombardement stratégique de l'Allemagne, les anciens du STO racontent. Le récit d'Edmond
Les Groupes Lourds de la France Libre (French Heavies) : la brochure de l'association.
Photos des French Heavies sur un blog. On espère un site pour bientôt.
The Nuremberg Raid : by Wing Commander F. Lord, DFC, and Flight Lieutenant P. Fox. Un témoignage de première main, publié dans le Military History Journal, Vol 4 No 3 - June 1978.
Les bombardements du Havre de 1944 : colloque 2-3 septembre 2014 : l'affiche du colloque et les bientôt, les textes des interventions.


The Air War in Retrospect: first-hand accounts and stories by WWII Veterans
Souvenirs de la guerre aérienne
: récits de première main, rédigés par des anciens combattants (plusieurs textes inédits)
Wings over Wick : A collection of memories on RAF Wick ( Scotland) during World War Two.

US strategic bombing survey 30 September 1945 edition of the Summary Report : texte intégral du Summary Report qui dresse le bilan des opérations menées à la fois par la 8th Air Force et le Bomber Command. La réimpression, publiée par Garland en 1976, est épuisée, mais le rapport original est désormais disponible en ligne sur le site du Hathi Trust

Apocalypse 1945 : the Destruction of Desden, par David Irving. Edition 1995 et 1999 en ligne. Le livre est sous copyright, mais le déchargement gratuit est autorisé, pour l'instant.(Focal Point Publications). ll faut savoir que l'auteur ne dissimule pas son admiration pour le IIIe Reich : David Irving est un négationniste, plusieurs fois condamné en Angleterre et en Allemagne pour "négation de crimes de guerre lors de réunions publiques" , "insultes et diffamation envers les victimes de l'holocauste". Arrêté en Autriche (Voir le Monde du 17 novembre 2005), libéré en 2006, il y a été cependant déclaré personna non grata. On lui dénie aujourd'hui la qualité d'historien sérieux, mais à l'époque de sa première publication (1963) the Destruction of Dresden fut un énorme succès de librairie. Irving revit le nombre de victimes à la baisse dans les éditions ultérieures.
Historical Analysis of the 14-15 February 1945 Bombings of Dresden (USAF Historical division) : étude conduite à partir de sources exclusivement américaines, qui envisage également le rôle de la RAF.
The Marshalling yard at Juvisy before and after attack on April 18-19, 1944
The Bombing of the Sotteville Marshalling Yard on April 18-19, 1944
Le bombardement du triage de Juvisy, 18-19 avril 1944
, le triage de Sotteville, 18-19 avril 1944

Dulmen 1945, Cologne 1945 (photos)
Le bombardement stratégique, par Ph. Rouyer, dans les n° 1 et 2 de Champs de bataille
Rapports et études techniques
Dans les collections numérisées du Defense Technical Institute Center, rapports et études techniques relatifs à la Bataille d'Angleterre et au bombardement stratégique (texte intégral, fichiers pdf assez volumineux). Bonnes synthèses, qui cependant ne bouleversent pas la recherche historique.
Book Review : Tail End Charlies
À Yoevil, dans le Somerset, le musée du Royal Naval Air Service, le plus grand musée de l'aéronavale du Royaume-Uni et paraît-il, le second au monde. Des simulateurs, des mises en scène remarquables, des documents, des peintures, des costumes. Illustre entre autres choses l'importance de l'aéronavale, au cours de la Seconde guerre mondiale et le rôle des femmes, auxiliaires mais aussi convoyeuses aériennes, mécaniciennes . C'est l'occasion aussi de voir des avions moins connus que le Spitfire ou le Hurricane, tels que le Swordfish.

la version académique de Uk-Us sur Cercles
Angleterre en guerre Index